Eté 2017

Connaissez-vous l’Oreillard Montagnard ?

Avec le retour de l’été, les envies de soleil, de fraîcheur et de verdure reviennent ! Nous vous proposons de vous projeter dans l’environnement verdoyant du domaine d’altitude, pas aussi calme qu’il n’y paraît… 

En effet, dès le début du printemps, Dame Nature permet à tout un monde d’éclore, de respirer à nouveau, de battre des ailes, de butiner, de siffler,…
Cet été, profitez de balades sur le domaine d’altitude de Serre Chevalier Vallée qui s’étend depuis Briançon jusqu’au Monêtier Les Bains pour apprécier la richesse de sa biodiversité : le parfum des fleurs, les piqués de libellules, le chant des oiseaux, les virevoltes de papillons,… L’occasion de mettre un nom sur chaque rencontre comme l’Apollon, le Solitaire ou l’Oreillard Montagnard !
Nous ne pouvons ici vous citer toutes les espèces que vous pouvez rencontrer lors de vos balades mais nous allons cependant nous intéresser, principalement, aux espèces protégées.

La Flore

8 espèces protégées ont été inventoriées sur le domaine : Ancolie des Alpes (Aquilegia alpina), Laîche Bicolore (Carex Bicolor), Androsace du Nord (Androsace septentrionalis), Jonc Arctique (Juncus arcticus), Bérardie Laineuse (Berardia lanuginosa), Ail Dressé (Allium lineare), Saule de Suisse (Salix helvetica), Saule à Dents Courtes (Salix breviserrata).

2 d’entre elles sont quasi menacées : l’Androsace du Nord et le Saule de Suisse.

AndrosaceSaule

La faune

74 espèces ont été répertoriées, ce qui représente environ 30% de la diversité connue au plan national. Les groupes suivants ont été prospectés : insectes, oiseaux, reptiles, mammifères. Une grande diversité a été observée pour les papillons de jour, favorisée par les pelouses d’affinités steppiques dans la partie basse du domaine.  Il a été constaté également une grande variété d’orthoptères (grillons, sauterelles, criquets…).

Les oiseaux

Environ 78 espèces ont été recensées. Quasiment toutes sont protégées, à l’exception de quelques unes comme l’Alouette des Champs, la Caille des Blés, la Corneille Noire, l’Etourneau Sansonnet, le Geai des Chênes, les Grives, le Merle Noir, la Pie Bavarde, le Pigeon Ramier. Certaines espèces d’oiseaux sont protégées mais menacées ou quasi-menacées comme la Linottes Mélodieuse, le Tarier Pâtre ou le Moineau Soulcie.

Oiseaux

A noter : la Caille des Blés, espèce non protégée, fait partie des espèces menacées inscrites sur la liste rouge régionale.Caille

En levant les yeux au ciel, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir des rapaces tels que l’Aigle Royal, le Circaète Jean le Blanc (ci-dessous), la Bondrée Apivore, l’Autour de Palombes.

Circaète

Le saviez-vous ? Lorsqu’un oiseau est inscrit à l’annexe I de la directive des Oiseaux de l’Union européenne, comme le circaète Jean le Blanc, il est interdit de le détruire, le mutiler, le capturer ou l’enlever, le perturber intentionnellement ou le naturaliser, ainsi que de détruire ou enlever les œufs et les nids et de détruire, altérer ou dégrader leur milieu. Qu’il soit vivant ou mort, il est aussi interdit de le transporter, colporter, de l’utiliser, de le détenir, de le vendre ou de l’acheter.

Les reptiles

Le Lézard des Murailles, le Lézard Vivipare et la Vipère Aspic sont 3 espèces protégées présentes sur le domaine d’altitude.

Reptiles

Les odanates (libellules)

La libellule déprimée (Libellula depressa) : Libellula vient de Libella qui veut dire balance en latin, à cause de la position des ailes au repos (depressa = déprimée). C’est l’une des libellules les plus communes, de taille moyenne à l’aspect trapu. L’abdomen est bleu clair chez le mâle et brun chez la femelle. Cette libellule apprécie des pièces d’eau stagnantes de petite taille, même dépourvues de végétation.

LibelluleLibellule2

Le mâle défend avec énergie la pièce d’eau qui constitue son territoire. De son poste d’observation où il revient se poser, il chasse violemment tous les intrus qui s’en approchent. Les adultes volent de fin avril à mi-septembre.

Les lépidoptères (papillons)

Environ 110 espèces ont été dénombrées sur le domaine. Ces 7 espèces sont toutes protégées mais non menacées : l’Apollon, l’Azuré du Serpolet, le Damier de la Succise, L’Azuré de la Pulmonaire, Le Semi-Apollon, Le Petit Apollon, Le Solitaire.

Petit Apollon Solitaire

4 espèces ne sont pas protégées mais, pour autant, quasi-menacées : le Nacré Subalpin, l’Hespérie du Pas d’âne,le Soufré, la Mélitée des Digitales.

1

Les mammifères

En altitude, on constate la présence de chiroptères (chauve-souris) : Pipistrelle de Kuhl,  Murin de Bechstein, Murin de Brandt, Petit Murin, Murin à moustaches,Oreillard montagnard, Pipistrelle commune.

Oreillard

et bien sûr d’autres mammifères : plusieurs espèces non protégées ont été inventoriées (que ce soit des chevreuils, des lièvres ou des musaraignes) mais également l’écureuil roux qui, lui, est une espèce protégée !11

On termine avec la marmotte, symbole majeur des Alpes ! Elle traverse l’hiver totalement inerte et profondément refroidie : elle hiberne (contrairement à l’ours qui, lui, hiverne car il passe l’hiver en état de somnolence fréquemment entrecoupé de réveils). Gourmande et paresseuse, elle vit entre 800 et 3 000 mètres d’altitude sur les pelouses alpines, se nourrissant de végétaux herbacés, de graines et de petits animaux (insectes, araignées, vers).

20170417_155700

Nous remercions notre Gestionnaire des Espaces Naturels pour cet article.

Cet été, venez vous ressourcer sur le domaine d’altitude de Serre Chevalier Vallée à partir du samedi 1er juillet jusqu’au dimanche 3 septembre 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Google+