Serre Chevalier mélèze domaine altitude

Connaissez-vous le mélèze ?

Conifère résineux, le mélèze est un conquérant qui colonise surtout les versants à l’ubac. Très résistant au froid, peu exigeant, il a trouvé sa place de prédilection dans l’Embrunais, le Queyras et le Briançonnais. C’est un grand amateur de soleil et de sols frais, vivant entre 1 000 et 2 350m d’altitude.

Serre Chevalier MélèzeDans la vallée de Serre Chevalier, où il se régénère naturellement et facilement, il en existe deux types :

  • le mélèze d’Europe (présent sur le domaine), qui se caractérise par des branches raides,
  • le mélèze d’Asie Mineure (versant adret), dont les branches sont tombantes : les premiers plants, choisis pour leur croissance plus rapide, dans le « Bois de St Joseph », datent de 1902 !

La forêt de mélèzes appelée le mélézin, de par sa clarté, abrite une faune et une flore très riches : tétras-lyre, renard, fouine, lièvre variable, chamois, chouette de Tengmalm, bec-croisé, bourdons, papillons, fourmis, champignons, géraniums aux  pétales violets, trolles, églantiers, etc…

ot-287-fb-063

Son bois, imputrescible, très résistant est apprécié des charpentiers, menuisiers pour les  toitures (bardeaux), les balcons, les meubles, etc… Tout est utilisable, rien ne se perd : l’écorce, réduite en poudre, servait autrefois pour tanner les peaux, la résine peut être utilisée dans la préparation de vernis et laques, ou en pharmacie, et les bourgeons entrent dans la recette d’une liqueur ou apéritif « fait maison » (à consommer avec modération bien sûr).

Sa particularité à l’automne est qu’il revêt sa robe de lumière : jaune tout d’abord jusqu’à devenir couleur or ! Tout aussi éphémère que peut l’être tout artifice, celui-ci perd ensuite sa superbe avec la chute de ses aiguilles…

Serre Chevalier Mélèzes

Ainsi, l’hiver, la blancheur de la neige fait ressortir le « squelette » du mélèze mais ses cônes emplis de graines font la joie des écureuils et des mésanges !

Alors, cet été, lors de vos balades sur le domaine d’altitude, (re-) découvrez ce bel arbre typique de notre région.

Nous remercions Nathalie Méano, Gestionnaire des Espaces Naturels de SCV Domaine Skiable, pour cet article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Google+