Travaux-ete-balancier-serre-chevalier

Sous le soleil d’été, le domaine se façonne

Fin avril, à l’heure où l’on range ses skis, le domaine skiable de Serre Chevalier ne s’endort pas. Au printemps, il faut nettoyer les pistes, démonter les installations mobiles (filets, signalétique, matelas…) puis s’attaquer aux travaux d’été. Sous le soleil de juillet-août, la mobilisation est à comble, c’est durant cette période que se joue la saison d’hiver à venir.

95 permanents sont mobilisés : des mécaniciens pour entretenir les installations et les machines, des électriciens chargés de la maintenance, des pisteurs affectés aux travaux sur le domaine, des nivoculteurs responsables de la remise en état des réserves collinaires et des réseaux de neige de culture, des équipes de marketing, ressources humaines, environnement, exploitation qui préparent la saison à venir au millimètre en terme d’organisation, de formation et de promotion.

Travaux-été-serre-chevalier-hélicoptere27 saisonniers sont recrutés : affectés à l’exploitation des 5 remontées mécaniques en service durant l’été (télécabine du Prorel, télécabine de Ratier, téléphérique de Serre Chevalier, télésiège de la Casse du Bœuf, télésiège du Bachas)

8 personnels de renfort sont embauchés : pour participer aux travaux liés à la révision des appareils et à l’entretien du domaine.

A lire : Le grand lifting de la Mélèzone

Photo : ©Clémence Malandain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Google+