sécurité du domaine skiable de Serre Chevalier

Les « Saints » Bernard des pistes et remontées mécaniques du domaine skiable de Serre-Chevalier

Même si les sensations fortes sont au rendez-vous sur les pistes du domaine skiable de Serre-Chevalier, le milieu naturel de la montagne, les pistes et remontées mécaniques du domaine skiable de Serre-Chevalier comportent en effet une multitude de risques contre lesquels les 70 pisteurs et 238 employés aux remontées mécaniques se battent chaque jour. Ces deux corps de métier représentent d’ailleurs les plus gros effectifs au plus fort de la saison.

Balisage, renseignements, surveillance, prévention tout est mis en place pour que les dangers soient au maximum épargnés. Nous avons rencontré Philippe, un pisteur-secouriste et Christine, conductrice du télésiège Casse du Bœuf qui ont bien voulu nous expliquer les mesures de prévention nécessaires à la sécurité des clients, et les raisons qui obligent parfois la fermeture de pistes ou de remontées mécaniques.

mesures de prévention sur le domaine skiable de Serre Chevalier

Mesures de prévention sur le domaine skiable de Serre Chevalier © Stef Candé.

Philippe nous a tout d’abord expliqué que tous les jours, les pistes du domaine skiable de Serre-Chevalier sont ouvertes si elles ne présentent aucun danger. En effet, parfois il arrive que celles-ci soient trop peu enneigées, voire encombrées par des obstacles, pierres, branches ou qu’elles contiennent des plaques de verglas lorsque les températures sont trop basses. Ils prennent alors la décision de fermer la piste en informant « le central » qui relaye l’information publiquement sur les plans des pistes en live, site internet etc. Egalement, les pisteurs du domaine skiable de Serre-Chevalier veillent au  manque de visibilité qui peut être fatal surtout sur les plus hautes altitudes de la station, ils ne « prennent donc pas le risque d’emmener les gens en haut » ; les remontées mécaniques correspondantes à ces pistes encombrées par le brouillard sont alors aussi fermées.

En revanche, lorsque le temps redevient plus clément, ou que les obstacles ont été retirés, les pistes du domaine skiable de Serre-Chevalier en question ouvrent à nouveau. Tout est optimisé en live afin de faire profiter les skieurs au maximum du domaine. Même si le surnom des « Saint-Bernard » de la station a quelque peu amusé Philippe, celui-ci préfère prévenir des risques plutôt que de devoir, à l’image du fameux chien secouriste, devoir porter secours à des personnes blessées ou perdues.

pisteurs Serre Chevalier domaine skiable

Pisteurs Serre Chevalier domaine skiable

Au niveau des remontées mécaniques du domaine skiable de Serre-Chevalier, Christine nous a indiqué que le facteur qui pouvait rendre obligatoire la fermeture de son télésiège était le vent. La loi oblige qu’à partir d’une vitesse du vent supérieure à 15 mètres par seconde, le télésiège doit s’arrêter. Le vent d’ailleurs peut être assez « traître » en montagne car il peut se déclarer seulement au sommet de la remontée alors que c’est le calme plat en bas des pistes.

Le risque principal causé par le vent ? Le déraillement de l’appareil, qui peut alors entrainer de graves complications et oblige à l’évacuation des passagers dans des conditions de pente difficiles et à la mobilisation des Cols’Porteurs, des dameuses du domaine skiable de Serre-Chevalier et de tout type de renfort.

pisteur-secouriste Serre-Chevalier domaine skiable

Pisteur-secouriste Serre-Chevalier domaine skiable

Lorsque le vent n’atteint pas encore les 15 mètres par seconde, ils ralentissent l’appareil, ce qui rallonge le temps du trajet et ceci peut rendre très pénibles les conditions pour les passagers qui peuvent souffrir d’une température ressentie atteignant les -30°c. Egalement, si le vent souffle trop fort, il devient impossible notamment pour les enfants de descendre du télésiège à l’arrivée puisque le vent les pousse à contre-sens.

Ensuite, les raisons plus quotidiennes des courts arrêts des remontées, sont les chutes des skieurs à l’arrivée ou au départ. Ils doivent aussi ralentir la vitesse pour le confort des personnes à mobilité réduite, des piétons ou des débutants.

« Nous surveillons chaque siège, chaque passager et mettons tout en œuvre pour leur sécurité et éviter leur stress » témoigne Christine. L’attention et la patience sont pour elle les qualités nécessaires à l’exercice de ce métier. Il faut noter que les responsables des remontées mécaniques évitent autant que possible les arrêts de l’appareil qui sont « traumatisants » pour le matériel et accélèrent son usure.

Pour conclure, nous pouvons noter que ces acteurs du domaine skiable de Serre-Chevalier prennent toutes les mesures nécessaires pour faire passer à chacun un séjour en toute sécurité.

sécurité  du domaine skiable de Serre Chevalier

Sécurité des remontées mécaniques du domaine skiable de Serre Chevalier © Stef Candé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Google+